Ituri : la situation sécuritaire s’améliore sur l’axe Bunia-Komanda (Société civile)

Une accalmie s’observe depuis quelques semaines dans les chefferies des Andisoma, Mobala, Basili qui regroupent des dizaines de villages le long de la route Bunia-Komanda, a indiqué jeudi 23 septembre président de la société civile du territoire d’Irumu. Les exactions des miliciens de la FPIC sont devenues rares. Ce qui a permis aux nombreux habitants qui avaient fui les atrocités de ce groupe armé de regagner leurs milieux.

Le président de la société civile du territoire d’Irumu, Gily Gotabo, affirme qu’actuellement la situation s’est améliorée dans la zone :

« Ce qui montre que la situation s’est améliorée : la population est en train de vaquer à ses occupations sans aucun doute. Il y a des jeunes gens qui partent creuser de l’or qui partent cultiver leurs champs ».

Les déplacés commencent a regagner les milieux d’origine. Il s’agit notamment de Holu, Makayanga, Ndoya, Sillo, Marabo, Irumu Kombokado. Ils vaquent librement à leurs occupations.

Selon une source locale, le climat est également favorable pour les conducteurs de taxi moto et les chauffeurs, qui circulent librement nuit et jour sans être inquiétés :

« Pour le moment la route est sécurisée. Donc, la sécurité est assurée : pas de dérangement, pas d’attaque. Nous constatons que c’est le résultat de l’état de siège ». 

Cependant, les habitants demandent au gouvernement de pacifier complètement la région, car les miliciens de la FPIC n’ont pas encore déposé les armes. 

De son côté le porte-parole des FARDC rassure la population que les opérations militaires se poursuivent pour restaurer l’autorité de l’Etat partout.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner