Ituri : les FARDC et la MONUSCO renforcent les « dispositifs » dans l’escorte des véhicules des civils

 Les Forces armées de la RDC ainsi que la MONUSCO ont renforcé des mesures pour escorter les véhicules des civils sur le tronçon Komanda-Luna dans le territoire d’Irumu (Ituri).  

 Tous ces dispositifs permettent « d’écarter toute tentative d’attaque » des rebelles des ADF qui menacent la stabilité dans la zone, indique la MONUSC0. 

 Hélicoptères et chars de combat dans l’escorte   

Des moyens logistiques importants dont des hélicoptères de la Mission onusienne ainsi que des chars de combats ont été mis à contribution pour faire face aux attaques des rebelles ADF a constaté Radio Okapi. 

Ainsi, le long du parcours des véhicules, un hélicoptère de la MONUSCO fait de la surveillance aérienne. 

Au sol, trois véhicules blindés de la MONUSCO avec des casques bleus et trois véhicules des FARDC remplis de militaires sont placés devant des groupes de véhicules.  

L’armée congolaise a également déployé des soldats tout le long de cet axe routier pour protéger les véhicules qui tombent en panne. 

 Selon Jean Tobie Okala, le porte-parole de la MONUSCO en Ituri, cette intervention s’inscrit dans le cadre du mandat de la MONUSCO de « soutenir le gouvernement de la RDC pour la protection des civils ». Cela dans le but de maintenir le trafic sur cette route d’une importance capitale : 

 « Aujourd’hui, tout marche bien. La MONUSCO met tous les moyens dont elle dispose, à la disposition des FARDC et de la population. Parce que, le but ultime des escortes, c’est de maintenir le trafic sur cette route qui est d’une importance capitale. C’est pour éviter qu’un jour l’Ituri ne soit asphyxié et même le Nord-Kivu ». 

 Plusieurs vies humaines et des cargaisons de marchandises sont ainsi préservées chaque semaine des attaques des rebelles des ADF grâce aux escortes de la MONUSCO et des FARDC, ont témoigné les usagers de cette route qui se disent rassurer de leur sécurité. 

 Signalons que plus de vingt-cinq véhicules ont été incendiés et quelques civils tués sur cette route, lors d’une embuscade, il y a quelques semaines des ADF. Ces derniers ont occasionné plusieurs autres dégâts énormes dont la destruction de plusieurs tonnes de marchandises. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner