Ituri : activités paralysées à Komanda après l'incursion des ADF

Toutes les activités commerciales sont paralysées ce vendredi 24 septembre à Komanda, situé au carrefour des tronçons Bunia-Kisangani-Beni. Le trafic est également timide, selon des sources locales.  

Cette paralysie fait suite à l'attaque des ADF dans la nuit de jeudi 23 septembre.  

La majorité des commerçants qui redoutent l’infiltration de ces rebelles dans le milieu disent observer l’évolution de la situation sécuritaire avant la reprise des activités. 

Ils déplorent l’incendie de cinq boutiques par ces rebelles, au quartier Kipe yayo. Des dizaines de véhicules, qui attendaient le convoi, ont été évacués vers le pont Ituri et à la barrière du FONER à 6 kilomètres pour prévenir les dégâts matériels.  

Cette attaque des rebelles des ADF a pris au dépourvu les opérateurs économiques de Komanda qui exerçaient encore leurs activités, selon leurs témoignages. 

C'est dans la précipitamment qu'ils ont fermé leurs commerces, pendant que les tirs des rebelles approchaient le centre commercial, affirment-ils.  

Les gens couraient dans tous les sens pour s’éloigner du centre.  

Certains commerçants disent avoir été victimes de pillage de leurs marchandises par certains bandits pendant le mouvement de déplacement de la population. 

D'après toujours les mêmes sources, les ADF qui progressaient au cœur de cette agglomération ont été repoussés par les FARDC et la MONUSCO.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner