Nord-Kivu: la découverte d’un gisement d’or à l’origine de l’insécurité à Ndeko

La situation sécuritaire est de plus en plus tendue dans le groupement Ufamandu Ier, depuis la découverte d’un gisement d’or par la milice du général autoproclamé Maachano dans le village de Ndeko, près du centre de Remeka, dans le territoire de Masisi.

Les autorités administratives et notables locaux indiquent que la gestion de cette carrière minière  est assurée depuis un mois  par ce groupe armé. Cette situation accroit de plus en plus sa capacité de nuisance.

Alors que Maachano s’était déjà rallié à Kirikitsho de Ziralo au Sud-Kivu et au groupe Nyatura de  Haguma, d’autres jeunes du milieu commencent à se faire recruter dans ce groupe.

Le fonctionnaire délégué adjoint du gouverneur à Ngungu parle d’au moins 17 jeunes de Mushebere, qui ont rejoint ce mouvement armé, mercredi dernier. D’autres notables du milieu ajoutent que des cas de pillage se multiplient dans le milieu.

La nuit de jeudi à ce vendredi 24 septembre, les combattants de Maachano ont pillé 5 porcs des civils à Remeka, alors que mardi dernier ce sont plusieurs maisons et le poste de santé de Katuunda qui ont subi le même sort.

Le porte-parole du secteur Sukola II indique que l’armée est au courant de la situation. Pour le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike, la traque contre Maachano a été lancée en début de semaine et que jeudi 23 septembre, au moins 4 de ses hommes ont été tués et 3 armes récupérées.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner