Kisangani : Nouvel Elan d’Adolphe Muzito condamne la brutalité de la police lors de la manifestation


Les membres du parti politique "Nouvel Elan" dénonce la brutalité avec laquelle les éléments de la police ont dispersé leur manifestation mercredi 29 septembre à la hauteur du rondpoint SGA dans la commune Makiso à Kisangani (Tshopo). Se confiant jeudi 30 septembre à Radio Okapi, le président exécutif de ce parti politique, Me Alain Trésor Lokangu, déclare que la police a fait usage des balles réelles d’abord avant d’utiliser des balles en caoutchouc. 

Selon lui, 7 de leurs militants blessés sont actuellement admis dans une formation médicale de la place pour des soins. 

Par ailleurs, il exige que leurs biens extorqués par des policiers soient restitués : 

« Je vous dirai aussi qu’au moment où je vous parle, il y a 7 de nos militants qui sont hospitalisés qui ont été blessés par des policiers qui sont venus pour disperser les manifestants pacifiques. Et on a enregistré l’extorsion de plusieurs biens de valeur notamment les portefeuilles qui contenaient des billets de banque, les téléphones portables, les boucles, les chaussures et autres biens de valeur. Nous demandons que la police, l’autorité qui avait donné l’ordre manifestement illégal à ces policiers de pouvoir nous recouvrir dans nos droits ». 

De son côté, le commandant de la police urbaine, le colonel Floribert Kingombe déclare qu'il n'y a pas eu contact entre les manifestants et les éléments de la police. Ces derniers les ont dispersés à coup des gaz lacrymogènes tirés à distance. 

Le colonel Floribert Kingombe dit par ailleurs que ses portes sont ouvertes pour recevoir quiconque aurait des doléances à lui soumettre.   

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner