RDC : 500 véhicules bloqués sur la route Bunia-Mahagi

Plus de cinq-cents véhicules sont bloqués depuis au moins trois jours sur le tronçon Bunia-Mahagi sur la Route nationale numéro 27 (RN27), en Ituri. 

Les chauffeurs et les passagers déplorent le mauvais état de cette route, qui relie la RDC à l’Ouganda.  Les transporteurs disent pourtant payer beaucoup d’argent aux différents postes de péage.  

Un chauffeur de voiture a témoigné payer 48 000 francs congolais (29$), à l’aller, aux différents postes de péage ; notamment à Mudzi Pela, Iga Barrière, Fataki, Mahagi et à l’entrée d’Aru. 

Les usagers de cette route s’interrogent sur la destination des recettes réalisées par ces services, pendant que la route continue de se dégrader. Cette situation, selon eux, décourage de nombreux usagers à s’acquitter de leurs obligations fiscales. 

Plusieurs bourbiers se sont formés sur le tronçon Iga-Barriere-Fataki, long de 50 kilomètres, a constaté Radio Okapi, notamment à Pitso. Plus de trois-cents camions transportant des marchandises et des véhicules de transport en commun sont bloqués dans cette cité. 

D’autres engins sont stationnés proche de Libi, où un grand bourbier les empêche d’avancer. Les voitures, qui se rendent de Bunia à Mahagi et Aru et à Paidha en Ouganda, cherchent des déviations, mais en vain.  

Certains chauffeurs affirment avoir déjà passé trois jours dans la brousse, où il n’y a ni logement, ni restaurants, ni eau pour boire ou pour se laver. 

La situation est pire pour les conducteurs de camions de marchandises dont certains ont témoigné avoir déjà passé plus d’une semaine sur place. Tous plaident pour la réhabilitation de cette route, par laquelle toute la province de l’Ituri est ravitaillée en produits de première nécessité. 

Tous les axes routiers en Ituri, dont Bunia-Komanda-Luna et Bunia-Kasenyi-Tchomia, sont très délabrés. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner