RDC : les évêques de l'ACEAC réfléchissent sur la « solidarité mondiale » en faveur des pauvres et vulnérables

  

Les évêques du Rwanda, du Burundi et de la RDC, membres de l’Association des conférences épiscopales d’Afrique centrale (ACEAC), réfléchissent depuis le jeudi 7 octobre au centre Caritas de Kinshasa, sur la « fragilité sociale », qui affecte des populations de la sous-région. 

La promotion de la protection sociale se fragilise dans ces trois pays. Et face à cette question, les membres de l’ACEAC prônent leur « collaboration commune », pour répondre à la solidarité mondiale en faveur des pauvres et vulnérables. Cette solidarité passe notamment par les soins de santé des populations pauvres. 

« Dans la santé, on voit la fragilité des personnes vulnérables quand on n’a pas de soins. On a fait les mutuelles de santé. Chacun contribue. Les pauvres qui n’ont pas de contribution, l’Eglise et la Caritas payent pour eux », a expliqué le Cardinal Antoine Kambanda, archevêque de Kigali (Rwanda). 

Cette session de réflexions devra parvenir, samedi prochain, à lever des options sur la « carence des thématiques de protection sociale, la rationalisation des moyens à la disposition des églises de la sous-région en partenariat avec les autorités étatiques ». 

Pour le Cardinal Fridolin Ambongo, l’Eglise est présente dans les milieux les plus reculés du pays, où l’Etat est presque absent. D’où, elle peut être un partenaire essentiel au développement. Il espère que le gouvernement pourra manifester son apport dans cette solidarité sociale : 

« La ministre du travail et de la Solidarité et de Prévoyance sociale, qui est représentée par son directeur de cabinet, je crois que, tout ce que nous aurons à dire ici, il va le répercuter au gouvernement qui en fera bon usage. J’espère ! mais, nous avons commencé la mutuelle de santé ». 

Le secrétaire général de l’ACEAC, abbé Jean-Pierre Badidiki parle des résultats attendus : 

« Nous attendons que l’Eglise de la région des Grands Lacs lève les options fondamentales sur les questions de carence sur la thématique de protection sociale, mais aussi consolider des options communes où on peut travailler ensemble ». 

Ces réflexions répondent à l’appel du pape François sur la solidarité mondiale. 

  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner