RDC : LAMUKA refuse tout « glissement » et fraude électorale en 2023

L’opposant Martin Fayulu refuse tout « glissement » et fraude électorale pour les élections de 2023 en République démocratique du Congo. lors de son meeting samedi 9 octobre à Kinshasa devant des milliers de militants de sa plateforme LAMUKA, il a indiqué que son opinion sur  la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n’est pas liée à l’homme mais plutôt à la dépolitisation de cette institution.

Au sujet de l’insécurité dans l’Est de la RDC, plusieurs personnes sont régulièrement massacrées, a déploré le président du Parti Engagement citoyen pour le Développement ECIDE, en dépit de l’état de siège.

Martin Fayulu demande aux autorités de lever l’état de siège qu’il considère comme une distraction et de revenir l’administration civile.

Evoquant la question du registre des appareils mobiles (RAM), il propose que cette taxe soit annulée et reverser l’argent dans le trésor public.

Il a aussi appelé l’Inspection générale des Finances à se saisir de cette question.

Attendu à 13h00' par ses militants, Martin Fayulu Madidi a débuté son meeting à 16h00', sur le terrain sainte Thérèse du quartier 6 dans la commune de Ndjili.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner