Butembo : 8 combattants Maï-Maï tués et 4 armes récupérées dans une attaque contre les FARDC

Une position des Forces armées de la RDC (FARDC a été attaquée tôt ce samedi 9 octobre par des combattants dans la localité de Makungwe dans le groupement d’Isale Kasongwere à Beni (Nord-Kivu).

Des Maï-Maï du groupe Baraka ont mené cette attaque à 5 heures du matin, contre la position du 313ème bataillon Commando de Kavisa, dans cette localité située à une vingtaine de kilomètres à l’Est de Butembo dans la chefferie de Bashu, en territoire de Beni.  

D’après la société civile de Bashu, ces affrontements ont duré quelques heures, l’avant-midi de ce samedi et les FARDC sont parvenues à repousser l’ennemi.

La même source renseigne que ces affrontements ont occasionné, une fois de plus, un déplacement massif des habitants. Pourtant, il n’y a pas longtemps, ces personnes avaient regagné le milieu après les attaques d’il y a quelques semaines.

Roger Wangeve, président de la société locale, condamne cette attaque des Maï-Maï et invite les jeunes du milieu à se « désolidariser de l’ennemi ».

Le bilan provisoire avancé par l’armée est de « huit combattants Maï-Maï qui ont été neutralisés » et un autre grièvement blessé. Ce dernier a été acheminé dans une formation médicale de la place. L’armée dit notamment avoir récupéré quatre armes de type AK47.

Pour l’heure, la situation est sous contrôle des FARDC, rapporte le porte-parole des opérations Sokola 1, capitaine Antony Mwalushayi. Il indique toutefois que les opérations de ratissage se poursuivent.

Il encourage la population à collaborer avec les FARDC pour venir à bout de l’insécurité dans cette zone.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner