Ce qu’il faut faire pour sauver l’année scolaire 2021-2022

Une semaine après la rentrée scolaire, certaines écoles ont repris les enseignements, d’autres cependant, notamment les écoles publiques, observent un mouvement de grève.   

Selon les syndicalistes de ces écoles, ces enseignants n’ont pas eu gain de cause après la réaction du gouvernement à leurs revendications. Ils réclament, notamment, l’augmentation de leurs salaires. 

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), qui tenait à la rentrée scolaire effective et apaisée, après avoir constaté ce mouvement de grève, a menacé de désactiver les salaires des enseignants grévistes.  

En réaction, les syndicats des enseignants dénoncent les menaces du ministre et rappellent que la grève est un droit reconnu par la constitution. 

-Quelle analyse faire de cette situation ? 

-Que faire pour sauver l’année scolaire 2021-2022 ? 

Invités :  

-Jean-Claude Kalala, conseiller au collège juridique du ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST). 

-Jean-Bosco Puna, secrétaire général du Syndicat national des enseignants des écoles catholiques (SYNECAt). Il est aussi porte-parole de la Synergie des syndicats des enseignants de la RDC.  

-Stéphane Kongolo, président du comité des parents d’élèves de l’Ecole Primaire Imara à Lubumbashi dans le Haut-Katanga. 

 

/sites/default/files/2021-10/11102021-p-f-dialogueentrecongolais-00.mp3site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner