Nord-Kivu : 4 militaires FARDC écroués pour meurtres et ventes d’armes


Quatre militaires des FARDC ont été condamnés mardi 19 octobre à Goma (Nord-Kivu) à des peines allant de cinq ans à l’emprisonnement à perpétuité, pour des meurtres, des violations de consignes, des ventes et détention illégales d’armes et effets militaires.

Ces sentences ont été prononcées mardi dans la soirée par le Haute Cour militaire siégeant en chambre foraine à Goma.

Le premier condamné appelé à la barre, c’est le lieutenant Félix Kiwandemba Mokonzi. Ce soldat des FARDC était jusqu’ici affecté à la base logistique de la 34è région militaire. La Haute Cour militaire a reconduit l’intégralité de l’œuvre du premier juge, qui l’avait condamné à cinq ans de servitude pénale à perpétuité.
La haute juridiction militaire a confirmé également son renvoi des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Quant au lieutenant-colonel Kanaume Musa condamné en premier degré pour une infraction de meurtre de son garde du corps en la personne du premier sergent Habarurema Sadiki, la Haute Cour militaire a confirmé le jugement du premier juge, qui l’avait condamné à réclusion criminelle à perpétuité avant de prononcer sa destitution et renvoi des FARDC.

La Haute Cour a appuyé sa conviction sur les incohérences ainsi que les contradictions constatées pendant les dépositions du condamné Kanaume Musa. L’ex-lieutenant-colonel Kanaume Musa a été aussi reconnu coupable de l’infraction de détention illégale d’armes de guerre pendant plusieurs années.

Dans la troisième affaire condamnant au premier degré deux officiers de la base de la force aérienne pour l’infraction de violation des consignes, la Haute Cour a requalifié l’œuvre du premier juge qui les a condamnés à la peine à perpétuité. Après analyse des faits, elle a prononcé pour le lieutenant-colonel Kangongo Bisimwa la peine de dix ans alors que le major Mukanda Muzito doit passer huit ans derrière les barreaux. La Haute Cour militaire les a aussi destitués et renvoyés des FARDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner