"Toutes les pratiques ternissant l’image de la justice en cette période de l’état de siège, doivent être sévèrement sanctionnées” (colonel magistrat Michel Kachil)


L’auditeur supérieur militaire près la cour militaire du Nord-Kivu, le colonel magistrat Michel Kachil, a indiqué vendredi 22 octobre que toutes les pratiques rétrogrades qui ternissent l’image de la justice en cette période de l’état de siège, doivent être sévèrement sanctionnées.

Il réagissait aux allégations de l’ONG-Congo Conscience diffusées jeudi 21 octobre sur les ondes de Radio Okapi/Goma, selon lesquelles les cas de corruption avérée, le clientélisme et le trafic d’influence deviennent monnaie courante au parquet militaire du Nord-Kivu en cette période de l’état de siège.

Ce haut magistrat, met en garde tout militaire ayant une attribution dans la chaine pénale qui verserait dans « ces pratiques qui vont à l’encontre de l’éthique de la profession».

Il cite notamment les magistrats, les inspecteurs judiciaires ainsi que les soldats commis au cachot de l’auditorat.

Le colonel magistrat Michel Kachil a fait également savoir que «  les droits reconnus aux personnes détenues ainsi qu’aux justiciables sont inviolables, et leurs violations sont passibles des lourdes peines ».

L’auditeur supérieur s’est dit disponible à recevoir toutes les personnes victimes de ces abus.

Il les exhorte « à les dénoncer le plus vite que possible à son cabinet dont les portes restent grandement ouvertes », a-t-il conclut.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner