Le général Bertin Mputela à Lacroix : Il faut « accélérer » la coopération entre les FARDC et la MONUSCO

Le secrétaire général adjoint de l’ONU en charge des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, a échangé le samedi 23 octobre à Beni avec le commandant des opérations du secteur opérationnel Sokola 1, grand nord, au Nord-Kivu.

L’entretien a tourné autour des questions sécuritaires dans la région et des opérations militaires en cours contre des rebelles, « responsables des massacres des populations civiles » depuis près de 9 ans.

« On a parlé surtout sur le problème de la sécurité et les opérations au niveau de mon secteur Sokola 1 grand nord. Nous avons l’accalmie, vous voyez l’accalmie ici à Beni. On était agité, maintenant, ça fait plus d’un mois ici dans la ville, dans le centre-ville de Beni, il y a vraiment un peu du calme », a déclaré à la presse, le général de brigade Bertin Mputela.

Le commandant des opérations du secteur opérationnel Sokola 1 a indiqué, avoir aussi soumis à Jean-Pierre Lacroix, les attentes des FARDC en rapport à la MONUSCO.

« Qu’on travaille ensemble, qu’on soit toujours ensemble avec eux et qu’on puisse accélérer la collaboration avec eux, surtout du côté renseignements, tout ça, puisqu’ils ont aussi des appareils, des drones pour nous aider. Nous aussi nous avons des drones, mais il faut toujours travailler ensemble pour avoir des résultats concrets. Puisque les rebelles s’en prennent aux civils, là où il n’y a pas des militaires », a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, le général de brigade Bertin Mputela a annoncé, notamment, avoir pris quelques dispositions pour faire face aux massacres des populations, dans les zones ou l’armée est absente :

« On les a frappés hier, (les rebelles), moi-même j’étais sur terrain, mais en fuyant, ils ont commencé à déranger la population puisque là, il n’y avait pas des militaires. Le Congo est grand pour mettre chaque militaire ou bien chaque section par village, çà sera difficile. J’ai initié un système de patrouilles de combat entre les unités, qui essaye un peu de diminuer la tuerie de la population», a précisé le commandant des opérations du secteur opérationnel Sokola 1, grand nord. 

Peu avant cette rencontre, le diplomate onusien a eu à échanger à Butembo avec l’Evêque du diocèse de Butembo-Beni autour de violences qui caractérisent la région de Beni.

Jean-Pierre Lacroix est arrivé le samedi au Nord-Kivu en vue d’évaluer la situation sécuritaire, renforcer les mécanismes d’appui et de réfléchir ensemble sur la mutualisation des efforts pour la restauration de la paix dans cette région.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner