Sud-Kivu : malnutrition sévère à Shabunda, plusieurs cas de décès enregistrés par manque d’intrant

La zone de santé de Mulungu dans le territoire de Shabunda au Sud-Kivu enregistre un taux de mortalité très élevé due à la malnutrition sévère qui sévit dans la zone depuis huit mois, rapporte le médecin directeur de l'hôpital général de référence de Kigulube, Dr Kikukama Hubert. La plupart de victimes sont des enfants de 6 mois à 5 ans.

D’après le médecin directeur de l’hôpital général de référence de Kigulube, la malnutrition est provoquée par l’abandon des activités agricoles au profit de l’exploitation artisanale de minerais.

La population de Kigulube préfère aller creuser de l’or au lieu de cultiver pour avoir des produits vivriers. Conséquence, l’alimentation devient médiocre et non variée. Du coup, la population patauge dans la sous-alimentation qui conduit à la mort.

Dr Kikukama Hubert indique que son hôpital envisage lancer la campagne de sensibilisation de la communauté aux travaux champêtres.

En attendant, il lance un appel pathétique aux organisations humanitaires de venir en aide aux populations de Kigulube-Mulungu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner