Lubero : hausse des prix des produits alimentaires à Batangi


Les prix des produits de première nécessité sont en hausse dans la région de Kamandi, dans la chefferie de Batangi, dans le sud du territoire de Lubero (Nord-Kivu).
Un sac de 110 kg du riz, par exemple, qui coûtait 40 USD commençait à s’acheter au moins à 65, voire 70 USD actuellement dans des marchés.

D’après la société civile locale, cette hausse des prix est justifiée par la carence des produits agricoles sur le marché, étant donné que les agriculteurs n’ont plus accès à leurs champs se trouvant dans la zone agricole de Ndwali.

« Les produits de première nécessité ont augmenté le prix ici dans la zone de Kamandi, Buhoyo, Kamandi Lac, Kikuvo, donc les entités environnantes de Ndwali. Un sac de 110 kg du riz qui coûtait 40 USD commençait à s’acheter au moins à 65, voire 70 USD actuellement dans des marchés. Aussi un sac de maïs qui s’achetait à trente mille francs auparavant actuellement s’achète à septante mille francs, un sac de haricots de 105 kg qui s’achetait à 40 USD actuellement s’achète à 60 USD », a indiqué le président de la société civile de Kamandi, Samy Sakumi.

Selon lui, depuis les opérations de traque des Maï-Maï dans cette zone, seuls les gardes du parc s’y trouvent, refusant l’accès aux agriculteurs :

« Les éco gardes ont traqué les Maï-Maï dans la zone de Ndwali. Ils ont refoulé les Maï-Maï parce que ces derniers étaient là, mais après ça ils ne veulent pas donner accès aux agriculteurs qui travaillent à Ndwali. C’est pourquoi nous continuons demandons auprès de notre gouvernement de voir comment il va négocier avec l’ICCN pour nous donner accès d’aller dans nos champs ».

Aucune réaction de l’ICCN n'a été enregistrée, à ce sujet. Mais, le chef de la chefferie de Batangi, Mwami Stuka Mwanamweka confirme l’inaccessibilité de cette zone par les cultivateurs. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner