Sud-Kivu : un groupe rebelle armé a attaqué plusieurs positions de l’armée et de la police à Bukavu

Un calme apparent est observé depuis 8 heures ce matin dans une partie de la ville de Bukavu alors que dans une autre partie, du côté Kadutu et Bagira, des tirs d’armes étaient encore entendus. Toujours pas de circulation sur la ville.

Un groupe rebelle armé non encore identifié a attaqué mercredi 3 novembre vers une heure du matin plusieurs positions des Forces armées de la RDC et de la Police nationale congolaise (PNC) dans les quartiers urbains. L'armée a réagi et des tirs même à l'arme lourde s'en sont suivis sur la ville.

Selon certains habitants, les assaillants auraient réussi à récupérer des armes dans certains commissariats de la police pour s'en servir.

D’après le commandant de la 33 éme région militaire, il s’agirait des combattants d’un groupe rebelle dénommé « CPC 64 ». Leur intention serait de venir libérer leurs compagnons détenus à la police de Bukavu depuis la semaine dernière.

Pour l’instant, aucun bilan officiel n’est encore disponible mais des habitants parlent des quelques blessés par balles, enregistrés dans certains quartiers.

L'armée demande à la population de rester calme et de ne pas sortir.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner