Attaque de Bukavu : 39 présumés auteurs transférés à Kinshasa

Près de quarante personnes, hommes et femmes, présumées auteurs de l’attaque de la ville de Bukavu le 3 novembre ont été transférées à Kinshasa vendredi 12 novembre. Cette opération intervient après le séjour du vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et son collègue de la défense nationale à Bukavu. 

Parmi les 39 personnes transférées à Kinshasa ce vendredi figurent deux femmes. Ils sont poursuivis pour insurrection, pour avoir mené l’attaque armée dans le chef-lieu du Sud-Kivu le 3 novembre. 

Cette attaque a causé des dégâts matériels et humains, mais aussi la psychose dans la population. Le bilan dressé par le gouverneur de province faisait état de huit morts, dont trois éléments de sécurité et une vingtaine de blessés. Jusque-là, aucun groupe armé n’a pu revendiquer cette attaque.

Ces 39 personnes ont été embarquées à l’aéroport de Kavumu en présence du gouverneur de province et du commandant de la 33e région militaire. Parmi elles, figurent les présumés commanditaires, les complices et les exécutants.

Pendant ce temps, une dizaine d’autres jeunes, qui avaient été capturés au même moment, avaient été reconnus innocents et vite libérés sur place à Bukavu.

Ce transfèrement intervient deux jours après le départ de Bukavu du vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et son collègue de la Défense nationale.

Sur place à Bukavu, les forces de sécurité et des renseignements sont toujours en alerte maximale. Le dispositif sécuritaire se renforce au jour le jour, afin de parer à toute éventualité.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner