« La MONUSCO collabore avec l’OVG pour la surveillance des activités volcaniques », affirme Dario Tedesco


Le vulcanologue Dario Tedesco a déclaré jeudi 18 novembre à Radio Okapi que la MONUSCO intervient et collabore avec l’OVG dans d’autres aspects logistiques pour la surveillance des activités volcaniques. C’est en plus de faciliter les survols réguliers des scientifiques au-dessus des cratères des volcans Nyiragongo et Nyamulagira. 

Cette réaction intervient au lendemain de l'annonce l'OVG d'une éruption interne du volcan Nyamulagira.

Pour ce vulcanologue, cet appui de la MONUSCO, notamment le survol permanent des cratères à l’aide des hélicoptères, permet à l’OVG d’avoir des précisions et de comparer les données techniques des satellites avec la réalité directe dans le volcan.

« Le fait qu’on a la possibilité d’aller sur le Nyiragongo par exemple, on est sûr qu’il n’y a pas d’activité, même s’il y a une activité sismique. La même chose pour le Nyamulagira qui est encore plus difficile parce qu’on ne peut pas y aller, on ne peut pas monter, c’est trop loin, il y a des groupes armés, c’est très difficile pour l’OVG d’y aller. La possibilité d’y aller et de pouvoir rester quelques heures, voir quelques jours, on a fait des missions d’une semaine avec d’autres scientifiques étrangers qui sont venus pour épauler l’OVG, et là on a la possibilité de voir des choses qu’autrement on ne comprendrait jamais. Donc les vols qu’on fait sont très importants et ils nous donnent la possibilité de mieux comprendre les deux volcans, de faire des mesures qu’on ne pouvait pas faire et des mesures qu’on ne peut faire que sur place », a indiqué Dario Tedesco.

D’après cet expert, le défi dans la surveillance de ces deux volcans c’est qu’ils sont toujours actifs et qu’il est parfois difficile de trouver le changement des paramètres avant une éruption, comme dans le cas de l’éruption du Nyiragongo du 22 mai dernier.

Pour ce qui est du plan de contingence, Dario Tedesco, pense que le plan existant doit être redynamiser selon les réalités du terrain, notamment la démographie et d’autres aspects. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner