Mambasa : des personnes arrêtées « arbitrairement » à Byakato et placées dans un cachot souterrain


Plusieurs cas d’arrestations arbitraires sont répertoriés en l’espace de deux mois dans un cachot souterrain de l’armée à Byakato, dans le territoire de Mambasa (Ituri).

Le coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise du territoire de Mambasa, John Vuleverio dit avoir répertorié sept cas d’arrestations « arbitraires » au cours de deux derniers mois cet amigo souterrain à Byakato. Il ajoute que les détenus sont parfois fouettés dans ce cachot. Mais aussi les conditions de détentions sont précaires et violent les droits de l’homme. 

Il fustige également le silence des autorités qui ne prennent pas des dispositions pour délocaliser cet amigo. 

Quant à l’administrateur militaire du territoire de Mambasa, le colonel Jean-Baptiste Muyanpandi, il affirme avoir été saisi par certains habitants à son arrivée dans cette entité.
Il ajoute qu’il a même interpellé les officiers cités dans cette affaire après avoir fait le rapport à la hiérarchie. 

Le colonel Jean-Baptiste Muyanpandi fustige « une certaine exagération des faits par les dénonciateurs ».

Plus de soixante cas d’arrestations arbitraires sont déjà enregistrés dans cet amigo depuis le mois de mai de l’année en cours, a déclaré la nouvelle société civile de Mambasa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner