RDC: conséquences humanitaires des tensions dans la région des grands lacs

La région des grands lacs tente de sortir de plusieurs décennies de « crise sécuritaire » avec des « graves conséquences humanitaires ». Après le génocide des tutsis au Rwanda, plus d’un million de Hutus ont franchi les frontières de la RDC pour se refugier dans l’Est de l’ex-Zaïre.

Une crise humanitaire sans précèdent va s’en suivre.

L’ONG International Rescue Comittee (IRC) a mené à cet effet, quatre études sur la mortalité en RDC entre 1998 et 2004. Selon l’IRC, depuis le début de la deuxième guerre en août 1998 jusqu’à la fin du mois d’avril 2004, environ 3,8 millions de personnes auraient péri, victimes directes ou indirectes de la guerre et des conflits armés.

Après le départ des soldats rwandais en 2003, à l’issu des accords de paix de Lusaka et de Pretoria, l’Est de la RDC n’a jamais retrouvé sa stabilité.

L’on compte à ce jour, plus 120 groupes armés locaux et des forces négatives dans l’Est du pays, selon l’organisation des droits de l’homme, Human Rights Watch.

Les tensions ne fléchissent pas 

Plus de 6000 personnes ont été tuées dans la région de Beni, depuis 2013 et plus de 2000 dans la province voisine de l'Ituri en 2020, selon le porte-parole de la Conférence épiscopale du Congo, l'abbé Donatien Nshole, lors d'une conférence de presse, cette année à Kinshasa.

Déplacements des populations

Les tensions armées récurrentes ont conduit à des déplacements massifs de populations avec des millions de déplacées internes ainsi que des réfugiés, provoquant par la même occasion, une crise humanitaire.

Depuis mai 2021, l’Ong CARE international parle des millions de personnes qui sont au bord de la famine en RDC, à la suite des conflits armés.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner