Nord-Kivu : un éco garde tué lors d’une attaque de leur position à Mikena

Un éco garde de l’ICCN a été tué samedi 20 novembre la nuit, lors d’une attaque armée à Bukima situé à une cinquantaine de km au sud-est du chef-lieu du territoire de Rutshuru, en plein parc national des Virunga.

Les assaillants sont identifiés par l’armée comme des présumés ex-rebelles du M23 qui se seraient retranchés vers les collines de Gahinga. Cette attaque intervient après celle de la Chanzu, le 8 novembre courant attribuée à ces mêmes rebelles.

Des sources militaires à Rutshuru affirment que cette attaque s’est déroulée de 20h jusqu’à minuit, ce dimanche.

Ces rebelles seraient venus de la colline de Mikeno, précisément de Gahinga où ils se seraient retranchés avec comme objectif d’attaquer, précise la même source. 

Deux autres éco gardes manquent à l’appel. Ces hommes armés ont aussi emporté des biens. Cette même source estime que les assaillants seraient de toute évidence venus pour se ravitailler avant de se retirer.

L’ICCN confirme l’attaque et le bilan d’un mort. Cette institution promet de donner d’autres détails sur les circonstances et d’identité des assaillants.

Pendant ce temps, l’armée affirme mobiliser les troupes pour poursuivre l’ennemi qui est en fuite dans les profondeurs du parc.

Il y a deux semaines environ, les villages Chanzu et Runyonyi, en territoire de Rutshuru toujours, ont été attaqués par des hommes armés que les autorités provinciales militaires ont identifié comme les rebelles du M23.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner