Beni : les Maï-Maï attaquent 2 positions des FARDC à Bashu


Deux positions de l’armée ont été simultanément attaquées par des hommes armés dans la nuit de vendredi à samedi 27 novembre dans la chefferie de Bashu, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

Selon des sources de la société civile, ce sont des miliciens Maï-Maï qui ont mené les deux attaques.

La première attaque, rapportent ces sources, s’est déroulée autour d’une heure du matin dans le village de Katanda.

Plusieurs tentes qui servent d’abris aux militaires ont été incendiées par des hommes armés.

Les mêmes sources révèlent que les assaillants ont pris une destination inconnue après la riposte des militaires. À la suite des détonations, les habitants du village se sont déplacés nuitamment.

La deuxième attaque attribuée au Mai-Mai a eu lieu à la barrière de péage de Cugeki sur la route Butembo-Kyondo.
Un rebelle aurait été tué et un autre blessé. Plusieurs tentes de militaires ont été brulées.

Le secrétaire administratif de la chefferie de Bashu, Misisa Musabahe, confirme ces attaques. Il appelle la population à être vigilante et à se désolidariser des groupes armés.

Pour sa part, le porte-parole des opérations Sokola 1, le capitaine Antony Mwalushay, ne confirme ni infirme ces informations.

Néanmoins, le calme règne ce matin dans la zone.

Trois militaires ont péri mercredi 24 novembre dans cette même zone dans des circonstances presque similaires.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner