L’Avenir : « Muyaya tranche : « Il n’y a pas de troupes ougandaises en RDC»

Revue de presse du mardi 30 novembre 2021

La presse parue ce mardi à Kinshasa rend compte de la conférence de presse des porte-paroles du gouvernement, de l’armée et de la police nationale congolaise à propos de la présence des militaires ougandais sur le sol congolais.

« Il n’y a pas de troupes ougandaises en RDC, il y a plutôt mutualisation des renseignements militaires entre les FARDC et l’armée ougandaise », a informé le porte-parole du Gouvernement, Patrick Muyaya, rapporte L’Avenir.

Accompagné des porte-paroles des FARDC et de la Police, Patrick Muyaya s’est insurgé, selon le journal, contre ceux qui propagent de fausses nouvelles, dans l’objectif de semer la panique dans la population congolaise.

Il a cité le rapport de la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale, qui a recommandé au Gouvernement de recourir à l’armée ougandaise pour mettre un terme à ces terroristes qui écument la population. Il a rassuré que le Gouvernement n’a aucun intérêt à cacher l’information et dès qu’il aura levé cette option, l’opinion tant nationale qu’internationale sera aussitôt informée via la presse, ajoute le quotidien.

La Prospérité qui cite précise qu’il y a une stratégie de partage des renseignements, à distance, entre les officiers de la RDC et l’Ouganda, sur l’ennemi commun à neutraliser dans la partie Est du pays, les ADF, en vue des actions concertées dans les jours à venir.

Cette coopération, qui date d’il y a plusieurs années, fait remarquer le tabloïd, s’inscrit dans le cadre des rapports dynamiques que doit en principe entretenir un Etat responsable avec ses voisins.

A travers cette conférence de presse, analyse Forum des As, M. Muyaya a tenu à tordre les folles rumeurs diffusées par certains médias et abondamment relayées dans les réseaux sociaux selon lesquelles  les autorités gouvernementales auraient fait appel aux troupes ougandaises pour aider les FARDC à traquer les terroristes d’ADF.

Ce qui fait dire au journal Le Potentiel que présence des forces ougandaises en RDC était une fausse alerte.

Pour le tabloïd, la virulente polémique à Kinshasa et ailleurs née de l'infox sur ce comeback de l’armée ougandaise en RD Congo n'a pas sa raison d'être. Encore que d'autres acteurs réagissent sur des éventualités, mais en faisant des conclusions hâtives, conclut Le Potentiel.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner