Pour recouvrer des avoirs criminels dissimulés, la Cenaref en Rdc plaide pour le renforcement et la stabilisation de ses ressources financières et humaines.

   /sites/default/files/2021-11/301121-droitscit-recouvrementavoirscriminelsweb.mp3

Plusieurs milliards des dollars échappent chaque année au Trésor public. L’ancien conseiller spécial du président honoraire de la republique pour la bonne gouvernance parlait de 15 milliards et son directeur de cabinet Boniface Kabisa renchérissait que c’est plutôt 27 milliards part le fait d’un cabinet politique mafieux bien entretenu. C’est plus que le budget national. Un atelier organisé par la Cenaref en partenariat avec l’Onudc pendant 4 jours a outillé les magistrats et chefs des institutions anti-corruption en vue de détecter et récupérer les capitaux dissimulés.

 Mais la Cenaref, selon son Secrétaire exécutif est dépourvue des ressources humaines et financières pour mener à bien ses missions légales. Il plaide ainsi auprès des autorités du pays pour combler cette carence afin de renforcer l’efficacité de ses opérations et l’accompagner dans la mise en œuvre de toutes les conditions nécessaires à son adhésion au groupe EGMONT aux fins d’avoir accès au réseau sécurisé d’échange d’informations du groupe et à un large éventail de programmes de formation et d’établir des liens opérationnels avec d’autres cellules de renseignements financiers. Ce que l’IGF encourage davantage et soutient.

Comment recouvrer les avoirs criminels dissimulés ? Qu’est-ce que l’ont fait les fonds ainsi récupérés ?  Où vont-ils ? C’est la problématique qu’aborde Droits et Citoyenneté de ce mardi 30 novembre 2021. Le magazine de promotion des droits et devoirs reçoit l’avocat général et Secrétaire exécutif de la Cellule nationale de renseignements (Cenaref), Adler Kisula Betika, l’Inspecteur général des finances chef de service, Jules Alingete, la Conseillère à l’Office des Nations-Unies contre la drogue et le crime (Onudc) ainsi que le président de l’Acaj, me Georges Kapiamba. Ce magazine est réalisé par Je suis Jeef NGOY MULONDA. Bonne écoute.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner