L’avenir : « Présence des troupes ougandaises en RDC Muyaya : « C’est le Parlement qui nous l’a recommandé »

Revue de presse du jeudi 2 décembre 2021

Les opérations de traque contre les AFF par l’armée ougandaise et les FARDC sont, une fois encore, au centre des journaux parus ce jeudi à Kinshasa.

Au cours d’un briefing organisé conjointement avec les porte-paroles de l’armée et de la Police, rapporte L’Avenir, le ministre congolais en charge de la Communication et médias, Patrick Muyaya a une fois de plus, dans l’intervalle de deux jours, convoqué la presse pour confirmer que les FARDC ont été appuyées par l’armée ougandaise pour pilonner une colonne des ADF qui se trouvait dans une forêt et se dirigeait vers la province de l’Ituri.

Mais quant aux effectifs militaires en présence, à la durée des opérations ou aux objectifs militaires, rien n’a été dit, secret défense oblige, ajoute le journal.

Le porte-parole du gouvernement a précisé que c’est le Parlement qui a recommandé au gouvernement, cette mutualisation des  renseignements entre les deux armées, ajoute le quotidien.

La RDC ne peut évoluer en vase clos face à la dynamique mondiale de lutter ensemble contre les groupes terroristes qui opèrent sur son territoire. C'est fort de cette évidence du terrorisme combattu en coalition que le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, a souligné l'obligation pour la RDC d'agir avec ses voisins pour neutraliser les radicaux qui sèment la mort dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri, placées sous état de siège, renseigne Le Potentiel.

L'évolution de la menace avec le mouvement des ADF, progressant vers l'Ituri, a motivé le déclenchement des opérations militaires, mardi 30 novembre, ajoute le journal.

Selon La Prospérité, la situation a sensiblement évolué dans la mise en place des stratégies devant permettre la neutralisation des Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans la partie Est de la RDC.

Le porte-parole du gouvernement a justifié cette coalition bilatérale par l’urgence qui, d’après lui, incombait aux autorités du pays pour le rétablissement total de la paix, la protection des populations ainsi que l’instauration de l’Autorité de l’Etat, ajoute le tabloïd.

Et c’est pour cette raison qu’il a appelé tous les Congolais, sans distinction de camps ni de couleurs politiques, à se mobiliser comme seul corps derrière les FARDC, fait remarquer l’Agence congolaise de presse.

Dans ses propos, ajoute l’agence, le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, a fustigé certaines manipulations des personnes dramatisent la situation et tiennent à tout prix à semer la confusion dans le chef de la population, bénéficiaire immédiate des opérations en cours, à l’Est du pays.

« Patrick Muyaya : «Nous avons fait le choix de ramener la paix à l’Est, et nous l’assumons», titre Forum des As.

Pour le quotidien, le gouvernement a fait le choix d’avancer, parce qu’il veut faire de la région des Grands lacs, le pivot de développement en Afrique.

Le Phare  pour sa part note que le porte-parole des FARDC a fourni quelques détails en rapport avec les opérations militaires actuellement en cours avec l’appui des forces spéciales de l’armée ougandaise.

         Il a affirmé qu’après la mutualisation des renseignements militaires, l’armée congolaise bénéficie depuis mardi dernier de l’appui des forces spéciales ougandaises pour mieux traquer les éléments ADF retranchés en pleine forêt dense.

         Après des frappes aériennes et des tirs d’artillerie, détaille le journal, l’infanterie a poursuivi le travail de ratissage au sol, comme ça se passe toujours dans l’armée pour vaincre définitivement l’ennemi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner