Maï-Ndombe : une élève mineure décède à la suite du viol commis par son enseignant à Oshwe

Une élève mineure est décédée dans la nuit de mardi à mercredi 2 décembre, après avoir été violée lundi 29 novembre par son enseignant. Les faits se sont produits à Oshwe dans le territoire du même nom, dans la province du Mai-Ndombe.  

D’après le ministre provincial de l’Intérieur qui confirme la nouvelle, les enquêtes sont lancées pour retrouver l’enseignant en cavale. Dans l’entre-temps, certaines maisons ont été incendiées par la famille de la victime et la population en colère.  

 Âgée de dix ans, cette fillette, élève de la 5eme année primaire à l’école  primaire Ikula 3 à Oshwe,   dans la province du Mai- Ndombe a été violée lundi dernier par son enseignant, Miteras katuria, âgée de 39 ans.   

 En représailles, la population d’Oshwe a incendié quatre maisons dont celles du présumé auteur et des membres de sa famille. Plusieurs biens ont été emportés.  

 Le ministre provincial de l’Intérieur du Maï-Ndombe,  Crispin Ipondo Banda qui condamne cet acte ignoble, renseigne qu'une délégation de la police a été déployée pour retrouver l’enseignant en cavale. 

Le gouverneur a instruit le bourgmestre pour essayer de calmer la situation. Il a mis des moyens à la disposition de la police et a donné des instructions pour pouvoir pourchasser le fugitif de manière à ce qu’il soit arrêté.  

Quelques proches de la personne qui étaient informés  de cette affaire ont été arrêtés.  

Des sources locales indiquent que l’élève a été inhumée mercredi et sa famille démunie sollicite l’assistance des autorités ainsi que la poursuite des enquêtes pour rétablir les responsabilités. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner