Traque des ADF : la société civile salue le déploiement de l’armée ougandaise à Beni

La société civile de la chefferie de Watalinga dit soutenir l’entrée de l’armée ougandaise sur le territoire congolais pour combattre les ADF. Son vice-président Mabele Musaidi l’a affirmé mercredi 1er décembre, dans une interview accordée à Radio Okapi.

Toutefois, il déplore le fait que les soldats ougandais soient entrés « en désordre » sur le sol congolais.

« Nous soutenons cette entrée parce que nous avons besoin de la paix. Mais nous déplorons le fait que ces gens [UPDF] sont entrés en désordre. Il y a ceux qui sont passés par Bahumu et d’autres officiellement à la frontière de Nobili. Mais aussi on ne sait pas qu’elle a été la collaboration entre nos FARDC à Kamango et ceux-là qui sont à Bwisegha », s’est-il inquiété.

En effet, l’armée ougandaise a poursuivi le déploiement de ses hommes sur le sol congolais à partir de Nobili, village du territoire de Beni, frontalier avec l’Ouganda.

Un déploiement qui intervient au lendemain du début des opérations conjointes avec l’armée congolaise contre les ADF dans la région.

Selon des témoins, ces militaires ougandais ont traversé la cité de Nobili et la localité de Kamango, soit environ 10 Kilomètres de route depuis la frontière, avant de s’installer dans le village de Mukakati.

Dans un communiqué publié mardi 30 novembre, l’armée congolaise a annoncé que des « forces spéciales congolaises appuyées par les unités spéciales ougandaises vont mener des opérations de fouille et de contrôle de zone pour nettoyer et sécuriser les positions des ADF touchées les frappes de ce matin [mercredi 1er décembre 2021]».

Le même jour, les armées congolaise et ougandaise avaient pilonné tôt dans la matinée des positions des rebelles ADF dans la chefferie de Watalinga dans le territoire de Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner