Traque des ADF : les députés soutiennent les opérations militaires conjointes Ouganda-RDC


Les députés ont soutenu, mardi 30 novembre, les opérations conjointes Ouganda-RDC pour plus d’efficacité dans la traque des ADF, car, selon eux, "avant l'état de siège est égal à pendant l'état de siège". C'était au cours de la plénière autorisant la 13e prorogation de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Sur 287 députés présents à cette plénière, 283 ont voté en faveur de cette nouvelle prorogation.

Le gouvernement est ainsi autorisé à poursuivre les opérations militaires de rétablissement de la paix, avec une nouvelle approche.

Afin de permettre à l’état de siège de rétablir rapidement la paix en Ituri et au Nord Kivu, les députés ont soutenu, au cours du débat, la mutualisation des forces armées Ouganda-RDC pour traquer les ADF et d'autres forces négatives. Néanmoins, ils exigent des résultats sur le terrain.

Dans son exposé des motifs, la ministre de la Justice, Rose Mutombo a évoqué le désir et la volonté du gouvernement de poursuivre les efforts de rétablissement de la paix dans les provinces du Nord-Kivu et d’Ituri.

Pour rendre plus efficace les opérations liées à l’état de siège, a-t-elle indiqué, une nouvelle stratégie est mise en place conformément aux recommandations et avec l’implication du parlement.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner