Eau et électricité à Kinshasa : la quantité de l’offre est inférieure à la demande (Conseil des ministres)

L’offre en fournitures d’eau et d’électricité est inférieure à la demande de la population kinoise, selon ministre des Ressources Hydrauliques et Électricité. Lors du Conseil des ministres, vendredi 3 octobre, il a fait comprendre que l’accroissement démographique (4,7% de taux de croissance annuel) entraine un gap de 450 000 mètres cubes d’eau par jour sur une demande de 1 million de mètres cubes par jour.

Selon lui, l’offre actuelle est de 550 000 mètres cubes par jour pour la ville de Kinshasa.  

Il a indiqué que le rationnement de la distribution d’eau à Kinshasa est justifié par :

  • La quantité d’eau produite qui est inférieure à la demande
  • L’absence de l’assainissement
  • La non-protection des zones de captage
  • L’intensification d’érosions
  • La détérioration de l’environnement
  • L’insuffisance des intrants de potabilisation.

Electricité : un déficit

Quant à l’électricité, Kinshasa connaît un déficit d’environ 850 mégawatts sur une demande de 1 300 mégawatts alors que la SNEL ne fournit actuellement que 450 mégawatts.

Selon le ministre des Ressources hydrauliques, le réseau de fourniture de l’électricité est caractérisé par la vétusté des équipements fonctionnels depuis 35 à 50 ans, des multiples pannes Moyenne Tension, des « interventions illicites » des inciviques sur les réseaux entrainant un dysfonctionnement, et l’obsolescence du réseau de l’éclairage public.

19 actions urgentes à mener d’ici fin décembre 2021 sur le réseau de distribution publique ont été identifiées, indique le compte-rendu du Conseil des ministres, sans plus de détails.

6 autres actions à impact visible allant au-delà de décembre 2021 vont notamment consister à réduire le délestage, améliorer la desserte et éclairer les artères de la ville ont été préconisées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner