RDC : « Débout congolais SA », une nouvelle entreprise du secteur agro-industriel voit le jour à Kinshasa

La société Debout Congolais S.A a été officiellement lancé mardi 21 décembre à Kinshasa. Cette nouvelle entreprise qui va évoluer dans le secteur de l’agro-industrie se propose de produire et commercialiser le maïs, indique son initiateur, Philipe Mibenge Kizito.

C’est un fonds d’investissement en constitution pour la réalisation des projets dans l’agro-industrie en RDC. Elle investira dans des projets à rentabilité élevée ainsi que la commercialisation de ses produits, qui seront réalisées de façon industrielle, optimale et « dans les règles de l’art », précise M. Mibenge.

Tout partira du projet phare qui est la production et la commercialisation du maïs. Pour réaliser la première production de 1000 hectare, il faut un capital de 2 100 000 USD qui sera levé par financement participatif et dont le coût de l’action est actuellement de 1 USD soit 2000 FC.

« J’ai fait un calcul très simple que si aujourd’hui on a un objectif de réunir un capital minimum de 1 million 100. 000usd pour notre projet phare. Déjà       Kinshasa on est à 15 millions d’habitants, si on est déjà d’accord que chacun de nous peut donner facilement 2000fc, 1$ et que ça ne va pas le tuer et imaginer vous qu’on est 15 millions et que chacun de nous ne donner qu’un seul dollar, nous avons 15 millions usd. Donc on a 7 fois plus que ce qu’on recherche », estime-t-il.

Selon Philippe Mibenge, le projet phare devra être réalisé sur un terrain sécurisé et accessible de 3000 hectare situé à 70km de Mbuji-Mayi dans la province du Kasaï Oriental ainsi que la commercialisation de ses récoltes.

La mission de Débout congolais c’est produire ce que consomment les Congolais et mettre un coup d’arrêt à toujours tout importer, au lieu de produire sur place, renchérit pour sa part Annie Siluvangi, responsable des stratégies.

« Nous sommes en train de bâtir un rêve que Philippe qui est assis à côté de moi vous a expliqué l’historique, les origines. On pourra peut-être penser et croire que c’est seulement un rêve à lui, mais en réalité être dans l’aventure c’est parce que c’est aussi le rêve de toutes les personnes assises sur cette table aujourd’hui. Le rêve c’est voir le Congo manger ou du moins produire c’est qu’il mange, ce qu’il consomme. Que le congolais soit maitre de sa production autant qu’il est consommateur de celle-ci », ajoute Mme Siluvangi.

La campagne pour la souscription des actions va du 22 décembre 2021 au 22 janvier 2022 sur toute l’étendue du territoire national via les compagnies de télécoms.

Aussi, les tenanciers des cabines téléphoniques ont aussi la possibilité de devenir partenaire de Débout congolais en vendant les actions de cette institution.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner