Kinshasa : la police déployée pour empêcher la marche du CLC visant la suppression du RAM et la dépolitisation de la CENI

Les policiers ont été déployés ce mercredi 22 décembre dans différents coins de Kinshasa pour empêcher au Comité laïc de coordination d’organiser sa marche.

Le gouverneur de la ville de Kinshasa a interdit la marche du comité laïc de coordination (CLC) de ce mercredi 22 décembre pour exiger la suppression du RAM et la dépolitisation de la CENI.  

Dans sa lettre d’information adressée au gouverneur de Kinshasa, le CLC entendait chuter avec sa marche vers le Stade Tata Raphaël en suivant l’itinéraire suivant : Kianza-université-Avenue de la Libération-Avenue Kasavubu.  

Comme points de rencontre, les ténors de ce mouvement laïc ont indiqué Lemba-Terminus, Rond-point Sakombi, le marché de Selembao et le marché Pascal à Masina.  

Selon le gouverneur de la ville de Kinshasa, les raisons de cette marche ont déjà trouvé une réponse : 

« Considérant d’une part que l’Assemblée nationale a déjà vidé la question RAM notamment en recommandant au Gouvernement sa suppression pour certains appareils spécifiés et d’autre part, le risque de favoriser la propagation massive de la COVID-19, je ne saurai prendre acte de votre organisation qui, du reste, est susceptible de perturber l’ordre public ».  

Gentiny Ngobila a invité le Commissaire provincial de la Police nationale congolaise ainsi que les bourgmestres des communes concernées à veiller à l’exécution de la décision interdisant ce rassemblement. 

Des policiers ont été déployés ce matin dans différents coins de la capitale congolaise pour empêcher tout rassemblement. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner