Beni : le REDHO salue l’engagement des professionnels de la santé dans la lutte contre Ebola


Le Réseau pour les droits de l’homme (REDHO) a salué les efforts des experts et des prestataires de santé, intervenus dans la riposte contre la 13e épidémie de la maladie à virus Ebola dans la zone de santé de Beni.
Le REDHO fait savoir que cette épidémie, dont la fin a été déclarée le 16 décembre, a été rapidement maitrisée, avec peu d'incidents et violations des droits de l'homme, contrairement aux précédentes épidémies dans la région. Faisant ainsi allusions aux cas avérés d’abus et exploitation sexuels dont des humanitaires ont été reconnus auteurs.

Le coordonnateur de cette ONG de défense des droits humains, Muhindo Wasivinywa, s’en réjouit :

« Nous félicitons ceux qui ont travaillé pendant cette épidémie, parce qu’ils ont su contenir la maladie à moins de trois mois. Ils ont maitrisé la situation et fait que la maladie ne puisse pas se propager dans d’autres zones de santé. Et ce qui nous intéresse plus est qu’il n y a pas eu beaucoup d’incidents surtout par rapport aux abus et exploitations sexuels ».

Il salue également l’implication de la population dans la lutte contre cette maladie. Muhindo Wasivinywa invite, par ailleurs, la communauté à capitaliser l’expérience du passé pour éviter une résurgence de l’épidémie dans la zone.

« Dans les épidémies passées, les humanitaires étaient accusées de plusieurs abus et exploitations sexuels, mais pour cette épidémie il n’y a pas vraiment d’incidents visibles, ça peut arriver qu’il y ait des cas un peu cachés, d’ailleurs cette bonne attitude des humanitaires et personnel de santé a été parmi les éléments qui ont poussé à ce que les gens puissent comprendre et s’engager à respecter les consignes données par le humanitaires et les experts de la santé", a-t-il expliqué.

Selon un rapport de l’OMS du 28 septembre, au moins quatre-vingt-trois incidents d’exploitation et abus sexuels commis par les personnes travaillant pour cette organisation et le gouvernement congolais ont été répertoriés pendant la 10ème épidémie de la maladie à virus Ebola. Ces cas ont été commis entre août 2018 et juin 2020 dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner