Fêtes de fin d'année à Lubero: la société civile invite les autorités à endiguer l'insécurité

Les préparatifs des festivités de fin d’année se déroulent relativement bien dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu.  La société civile, qui livre cette information ce jeudi 23 décembre, indique que la population reste butée à l’insécurité et au manque d’eau potable. Elle invite les pouvoirs publics à résoudre ces problèmes pour permettre aux habitants de passer de bonnes fêtes.  

Dans la partie sud du territoire, la société civile signale la baisse de prix des produits vivriers en provenance de Kamandi Lac pendant cette période, où les agriculteurs sont en pleine moisson dans la région. Elle déplore néanmoins les affrontements répétitifs entre les miliciens NDC rénové de Guidon et FPP/AP de Kabido dans les entités frontalières avec le territoire de Walikale.  

Selon elle, cette situation entraîne le déplacement de la population. 

La société civile locale en appelle à l’intervention des autorités compétentes pour que ces nombreux déplacés regagnent leurs milieux afin de bien fêter.  

A Kanyabayonga et ses environs, il se pose encore le problème de fourniture en eau potable. Plusieurs ménages n’en bénéficient pas.  

Mais, le bourgmestre Chrysostome Fatiri assure que le problème est en train d’être résolu, sans autres précisions.  

Quant au secteur de Bapere dans la partie nord-ouest du territoire, les préparatifs des fêtes ne se passent pas comme d’habitude. Selon des sources de la société civile, l’activité principale de la population est l’exploitation des minerais. Mais, les incursions des miliciens dans les carrés miniers ont fait fuir de nombreux creuseurs, créant ainsi une crise économique dans la région. 

Le chef de secteur, Kombi Nepanepa, confirme cette situation.  

Pour sa part, l’administrateur intérimaire du territoire de Lubero, le commissaire supérieur principal Joseph Komaya, assure que toutes les dispositions ont été prises pour que ces festivités se passent dans la quiétude sur l’ensemble du territoire. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner