Barrage de Katende : Félix Tshisekedi promet de poursuivre et de terminer plus rapidement les travaux

Le président Félix-Antoine Tshisekedi a promis ce dimanche 2 janvier aux chefs traditionnels, aux forces vives du territoire de Dibaya et aux équipes techniques, de poursuivre et de terminer rapidement les travaux du barrage de Katende au Kasaï-Central.

Il a dit toute sa détermination à parachever ce projet gouvernemental : « Je vais tout mettre en œuvre pour que les travaux de Katende se poursuivent et se terminent le plus rapidement ».

Le chef de l’Etat a visité ce même dimanche la Centrale hydroélectrique de Katende.

Sur place, le Président a eu les explications de l’équipe chargée de l’exécution des travaux.

En construction sur la rivière Lulua à plus de 75 Km de Kananga, le barrage hydroélectrique de Katende est d’une capacité de 64 mégawatts. Il fait partie des projets relevés dans l’adresse du chef de l’Etat lors de son arrivée à Kananga. Félix -Antoine Tshisekedi s’est engagé à construire cette centrale censée donner de l’énergie électrique aux populations de l’espace Grand Kasaï. C’est dans ce cadre qu’il s’est rendu sur le site où les ingénieurs chargés d’exécuter les travaux lui ont fait l’état des lieux de la situation.

Ce lieu situé dans le territoire de Dibaya avait été abandonné, à la suite des évènements de Kamuina Nsapu. En fait, depuis plusieurs années, les travaux du barrage de Katende se sont arrêtés et l'une des principales raisons est l'insécurité créée par la milice Kamwina Nsapu dans le territoire de Dibaya, épicentre de ce conflit sanglant.

Depuis quelques mois, les matériels qui étaient bloqués à Lubumbashi sont en train d'être acheminés à Katende. La centrale hydroélectrique de Katende visitée par le Président de la République est un lieu aménagé pour la reprise des travaux.

Populations, différentes personnalités, députés et sénateurs ayant accompagné le chef de l’Etat sur le site souhaitent voir cette fois-ci, comme souhaité par Félix-Antoine Tshisekedi, les travaux aller rapidement et se terminer, pour soulager ces habitants qui attendent impatiemment de l’énergie électrique de ce barrage.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner