Forum des As : « ESU : les enseignants menacent de boycotter la rentrée académique »

Revue de presse du Mercredi 5 Janvier 2022

La rentrée académique et les perturbations éventuelles qui l’accompagnent intéressent les journaux parus ce mercredi à Kinshasa.

C'est, en principe, ce mercredi 5 janvier qu'intervient la rentrée académique 2021 - 2022 sur toute l'étendue de la République démocratique du Congo, rappelle Forum des As.

Selon une correspondance du ministère de l'Enseignement supérieur et universitaire (ESU), la cérémonie officielle de l'ouverture de l'année académique est confirmée pour ce mercredi matin à l'Académie des Beaux-arts. Dans les milieux des enseignants toutefois, des appels à la grève, au boycott… présagent des perturbations dans la reprise des cours, indique le journal.

Selon le quotidien, déplorant la modicité de leurs salaires et les récentes nominations dans les comités de gestion de leurs établissements, les professeurs et le personnel scientifique des universités et instituts supérieurs publics déclenchent la grève dès l'ouverture de l'année académique ce mercredi 5 janvier.

Le Phare rapporte que le Réseau des associations des professeurs des établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire (RAPUCO) annonce une grève sèche à partir de ce mercredi 5 décembre 2021, dans tous les universités et instituts supérieurs publics.

Le RAPUCO constate avec amertume la mauvaise foi manifeste du gouvernement de la République qui continue de maintenir les professeurs dans des conditions de vie et de travail d’une précarité sans pareil, note le tabloïd.

Toutefois, fait remarquer Africa News, le Réseau reste ouvert à tout échange de nature à apporter des réponses concrètes aux revendications légitimes des professeurs.

Se prononçant sur les récentes nominations dans les universités et instituts supérieurs du pays, le RAPUCO a constaté également que ces nominations ne représentent pas les principes de promotion établis par les textes légaux et réglementaires étant donné qu’elles se caractérisent par des mouvements du personnel de nature à compromettre la paix sociale, ajoute le trihebdomadaire.

Toujours à propos de cette rentrée, « Anciens et nouveaux membres des comités de gestion invités à la même cérémonie, ESU : Muhindo Nzangi lance la nouvelle année académique dans la confusion », titre La Prospérité.

Pendant que le Premier ministre de la RDC, Jean Michel Sama Lukonde a ordonné la surséance de l’arrêté de son ministre en charge de l’ESU, nommant des comités de gestion dans quelques établissements, explique le tabloïd, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de l’année ce mercredi 5 janvier, ce dernier a, contre toute attente, convié les membres du comité de gestion qu’il a nommés à cette cérémonie.

Curieusement, ajoute le quotidien, il a invité également les anciens membres des Comités de gestion. Comment le protocole va-t-il s’y prendre lorsqu’il  faut installer nouveau et ancien sur une place réservée à une institution ?, s’interroge le journal.

Pour La Prospérité, la nouvelle année académique sera lancée dans la confusion la plus totale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner