Lodja : les épouses des policiers et militaires interpellent Félix Tshisekedi sur leurs conditions de vie

Les épouses des militaires et policiers basés à Lodja (Sankuru) ont interpellé mercredi 5 janvier le Président Félix Tshisekedi sur l’amélioration des conditions sociales de leurs époux.  

La présidente des femmes des policiers de Lodja estime que le solde des agents de l’ordre ne leur permet pas de scolariser leurs enfants et de mener une vie digne :  

« Nous souffrons. La première chose : nos enfants meurent faute de possibilités. Nos maris sont payés avec une solde de 160 000 francs congolais (80 USD). Moi, j’ai dix enfants qui sont devenus des voleurs, parce que je n’ai pas la possibilité de les envoyer à l’école. Avec 160 000 francs, comment allons envoyer nos enfants à l’école ? Nous sommes des locataires. Nous souffrons et nos maris ne sont pas présentables. Ils manquent de bonnes tenues, ils n’ont pas des grades. Nos enfants ont faim. 160 000 francs congolais, ça ne suffit même pas pour une semaine ».  

Une épouse d’un militaire a aussi corroboré cette plainte globale :  

« Nous souffrons, papa, même pour avoir un habit à porter. Nous n’avons pas d’argent pour faire le commerce. Nous recevons une maigre solde et c’est dans ce même salaire que nous payons les études des enfants, les soins médicaux et le loyer. Développe cette province, papa. Nous souhaitons que nos députés soient unis ».   

Le Président de la République est arrivé le mercredi 5 janvier à Lodja dans la province du Sankuru.  

Dans son adresse à la population à travers un meeting au stade Lumumba de Lodja, le Chef de l'Etat s’est dit choqué par le manque d’infrastructures criant dans toutes les provinces de manière générale, qui contraste avec la capitale Kinshasa. Il estime que le programme de développement des 145 territoires va impulser le développement à partir de la base.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner