Kisangani : les agents de la division provinciale des mines réclament leurs primes non payées depuis 3 ans

Les agents et cadres de la division provinciale des mines de la Tshopo ont lancé jeudi 5 janvier un cri de détresse aux autorités nationales à cause du non-paiement de leurs primes dites « de la DGRAD ». Selon eux, c’est depuis un peu plus de trois ans qu’ils sont en fonction, ils n’ont touché aucun sou, faillant ainsi à leurs responsabilités familiales.

Ils rapportent que les institutions bancaires menacent déjà de fermer leurs comptes, faute de provisions.  C’est pourquoi, ils en appellent à l’intervention du Chef de l’Etat pour que leur situation soit débloquée :

« Depuis que nous avons reçu une correspondance en provenance de Kinshasa, du ministère de finances, jusqu’au moment où nous vous parlons nous n’avons reçu aucun rond provenant de cette prime. Or, le ministre de finances en a déjà donné l’ordre depuis le mois de janvier 2021 », ont fait savoir les agents et cadres de la division provinciale de mines.

Ils se disent confrontés à beaucoup de difficultés :

« Surtout nous qui sommes de locataires, nous n’avons pas de moyens pour assurer la location de nos maisons et puis nous avons des enfants, nous avons des frères et sœurs à scolariser. Maintenant, nous avons tant de problèmes à résoudre. L’Etat congolais ne nous paye pas. »

Ces agents se sont confiés à Radio Okapi, espérant pouvoir être entendus par le Président de la République. « Parce que à son accession au pouvoir, il nous a promis (qu’il appliquerait la politique de) ‘Le peuple d’abord’. Mais, depuis que nous sommes là, nous ne voyons rien », ont-ils déploré.
 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner