Nord-Kivu : retour au calme à Masisi après une vive tension à la suite du meurtre d’un sexagénaire

Le calme est revenu dimanche 9 janvier 2022 à Masisi et au village Kani, à environ 10 Km du centre de Masisi dans le Nord-Kivu. Une vive tension a été observée la veille après l’assassinat de Khaneno Munduundi Balume Eric, la soixantaine, et agent de l’Etat commis à la résidence de l’Administrateur assistant de Masisi centre.

Il a été tué par un militaire incontrôlé qui réclamait son solde, explique un membre de la société civile locale, Télésphore Mitondeke.

« Ce militaire chercherait à abattre son commandant. Il est parvenu à tirer d’abord de balles au sein de la résidence de son commandant qui était absent. Et après cela l’élément a fait irruption dans la résidence de l’administrateur assistant. C’est delà qu’il a rencontré l’infortuné qui l’a logé de balles au niveau de la tête et au niveau du Ventre, et la victime est morte sur-le-champ », relate M. Mitondeke.

La société civile de Masisi dit être indignée par rapport à cet assassinat et exige l’organisation urgente d’un procès en flagrance au centre de Masisi. Tous les efforts de Radio Okapi pour joindre l’administrateur du territoire de Masisi sont restés vains.

Le corps de la victime est gardé à la morgue de Masisi centre. Le présumé auteur a été maitrisé et transféré à l’auditorat militaire de Masisi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner