Nord-Kivu : une ong locale plaide pour un couvre-feu dans la ferme Bunyole et ses environs à la suite de l'insécurité

Des incursions, kidnappings, tueries et braquages à répétitions sont signalés ces quatre derniers mois dans le pâturage de Bunyole et ses environs, dans le groupement Matanda, au territoire de Masisi (Nord-kivu). 

Cette insécurité récurrente est déplorée et condamnée par l’Union des jeunes pour la défense des droits des agriculteurs et éleveurs du Nord-Kivu.

Dans une déclaration à la presse, le président de cette organisation, Amisi Amini est convaincu que cela est l’œuvre d’une bande organisée.

« Dans le temps passé, on a toujours dénoncé parce qu’il y a quelques mois, ils étaient venus dans une des fermes juste à Karidisha pour consommer le lait le soir que le gardien des vaches venait d’extraire et ils se sont volatilisés. Et on a compris qu'en dehors de ça, il y a toujours des tueries de gens. On dénonçait le braquage dans cette partie. Nous avons compris que c’était un mouvement non pas seulement de passage, mais c’était organisé parce que ça date. Et donc pour nous on avait commencé à comprendre qu’il y avait réellement quelque chose qui se préparait dans cette partie », a- t- expliqué. 

Amisi Amini, plaide pour l’organisation  de couvre-feu dans cette partie du territoire de Masisi, pour mettre fin à cette insécurité.

Il demande également le redéploiement d’une position militaire à Kasasa, dans le village Kadirisha, pour mieux sécuriser ce milieu:

« Voilà pourquoi nous insistons pour les patrouilles. En dehors de ça, le couvre-feu ou encore la réinstallation de cette ancienne position qui existait à kasasa pour au moins maitriser cette situation. Nul n’ignore que Mushaki, Bunyole était l’ancienne base logistique du CNDP et de M23. Et donc, c’est vraiment un grand intérêt que le gouvernement peut porter pour que la sécurité de cette entité soit vite maitrisée. »

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner