Sud-Kivu : les rebelles burundais de RED Tabara et Imbonerakure s’affrontent à Uvira

De violents combats opposent depuis trois jours les rebelles burundais de RED Tabara et les miliciens burundais Imbonerakure dans plusieurs villages du groupement de Kigoma dans les hauts plateaux de la chefferie de Bafuliiru, dans le territoire d’Uvira au Sud-Kivu. La population civile victime de ces affrontements a choisi de faire mouvement vers Itombwe, dans le territoire de Mwenga plus proche, a indiqué lundi 17 janvier le président de la société civile de Lemera, Innocent Ndaheba.  

  Le président de la société civile de Lemera ne donne pas de détail sur le bilan de ces affrontements, qui se déroulent, selon lui, dans une zone où la communication par téléphone fait défaut.  

« Mes collègues de Rurambo ont confirmé qu’il y a des affrontements entre les jeunes nationalistes Maï-Maï de Biloze Bishambuke et les gens qui quittent Burundi pour aller là-bas à Kitoga, notamment les miliciens Imbonerakure en provenance du Burundi. Kitoga, c’est le seul milieu qui était resté un peu calme. Les déplacés de là ne peuvent pas venir vers ici à Lemera, ils peuvent avancer de l’autre côté vers le territoire de Mwenga», explique Innocent Ndaheba. 

D’autres sources locales affirment que ces affrontements entre les rebelles burundais de RED Tabara et les miliciens Imbonerakure, proches du pouvoir au Burundi, ont occasionné mort d’hommes et des villages incendiés, notamment à Kitoga, Rubuga et Mashuba, dans la chefferie de Bafuliiru. 

Jusque ce lundi matin, d’autres mouvements étaient signalés à Kibirizi et à Kitemesho dans le groupement de Luberizi ainsi qu’à Kyanunda près de la cité de Sange, dans la plaine de la Ruzizi. Il s’agit de mouvements de combattants burundais se dirigeant vers les hauts plateaux de la chefferie de Bafuliiru. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner