Série des défections au sein du FCC

Depuis la fin de la coalition FCC-CACH, plusieurs départs ont été enregistrés au Front commun pour le Congo (FCC), plate-forme dont Joseph Kabila est l’autorité morale. Ces départs ont été observés depuis plus d’une année lors de la création de l’Union sacrée de la nation, où plusieurs députés s’étaient ralliés au président Tshisekedi. Lors du récent séjour de ce dernier dans l’espace grand Kasaï, plusieurs cadres du PPRD et du FCC l’ont accompagné dans cette tournée. Et leur présence a été interprétée par une certaine opinion comme leur adhésion à l’Union sacrée da la nation. 

Il y a environ quelques mois, le FCC a exclu le président du groupe parlementaire PPRD pour avoir choisi de faire partie du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). 

-Quelle lecture faire de tous ces départs enregistrés au sein du FCC ?

-Comment le FCC pourrait-il se maintenir et se positionner face aux enjeux électoraux de 2023 ? 

Invités : 

-Bob Kabamba, professeur à l’Université de Liège en Belgique. Il est Coordonnateur de la Cellule d’appui politologique en Afrique centrale et aux Caraïbes.   

-Dady Saleh, docteur et spécialiste en développement pour le pays du Sud et enseignant dans plusieurs universités et instituts supérieurs de la RDC et d’Afrique. 

-Christian Moleka, analyste. Il est coordonnateur de la Dynamique des politologues de la RDC.  

 

/sites/default/files/2022-01/20012022-p-f-dialogueentrecongolais-00site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner