Liz Ahua aux femmes de Kananga : « Nous ne devions pas être définies par rapport aux événements de Kamuina Nsapu »

« Certes, les évènements de Kamuina Nsapu ont eu lieu ici [à Kananga], mais nous ne devrions pas être définis par rapport à ces évènements », a déclaré mercredi 19 janvier la représente du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) en RDC, Liz Ahua, qui a bouclé son séjour dans la ville de Kananga, au Kasaï-Central. 

A Kananga, Liz Ahua a organisé une séance d’encadrement à l’attention d'une soixantaine de filles sélectionnées et ayant bénéficié des bourses. Les filles ont été choisies parmi celles qui ont subi des violences basées sur le genre, à la suite des atrocités dues au phénomène Kamuina Nsapu. 

La représentante du HCR en RDC leur a demandé de ne pas se morfondre sur leurs sorts : 

« Quand on dit jeune fille visionnaire, notre intention est de vous inciter, vous encourager à avoir une vision. Avoir une vision et se prendre en charge. » 

L’une des bénéficiaires de cette bourse, s’est engagée à défendre les droits de la femme après ses études. 

« En tant que fille visionnaire je veux devenir magistrate pour défendre les gens ici, parce qu'elles sont dans la catégorie des personnes vulnérable », a-t-elle indiqué. 

La représentante du HCR en RDC a ajouté que le projet d’encadrement des filles et octroi des bourses qui concernait jusque-là le Kasaï et le Kasaï-Central va également s’étendre au Kasaï-Oriental. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner