Butembo : autorités et population appelées à renforcer leur collaboration pour lutter contre l’insécurité

Les autorités et la population de Butembo au Nord-Kivu sont appelées à renforcer leur collaboration pour le développement et la sécurité de la ville. C’est la principale recommandation formulée vendredi 21 janvier, à la clôture d’un atelier de formation sur la décentralisation et la bonne gouvernance qui a réuni les autorités et les leaders communautaires.

Cette formation de quatre jours était organisée par le gouvernement provincial du Nord-Kivu avec l’appui de la section des affaires civiles de la MONUSCO.

Le Chef de la division provinciale de la décentralisation au Nord-Kivu, Kambale Siriaki Chirac, le principal orateur, a invité les autorités politico-administratives, militaires et policières ainsi que les leaders communautaires à parler un même langage pour booster le développement de leurs entités respectives.

« La gouvernance locale qui est décentralisée et participative ne s’accommode pas avec les défis ou les méfiances entre l’autorité gouvernante et les gouvernés. Les gouvernés sont les vrais acteurs de la définition de la vision du développement de leurs entités. Et pour cela donc je vous conseille de ne pas vous éloigner de vos autorités car en vous éloignant d’elles vous serez en train d’hypothéquer l’avenir de votre juridiction, de votre ville », a exhorté Kambale Siriaki Chirac.

Dans son mot de clôture, le maire intérimaire de la ville de Butembo, Le commissaire supérieur principal Mowa Baeki Telly Roger, indique que cette formation a permis à chaque participant de savoir bien jouer son rôle dans la communauté.

Il s’attend à une franche collaboration entre dirigeants et dirigés.

« J’ose croire que cette peur qui animait les uns ou les autres par le passé, sera dissipée. Nous n’allons plus vivre comme des chats et souris, nous allons plutôt vivre désormais comme des partenaires », a estimé le commissaire supérieur principal Mowa Baeki Telly Roger.

Cette formation a réuni une quarantaine de participants venus des entités territoriales décentralisées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner