Nord-Kivu : hausse du prix des cossettes de manioc à Beni

Le prix des cossettes de manioc a augmenté ces dernières semaines sur le marché de la ville de Beni au Nord-Kivu. Un sceau se négocie actuellement entre 8 000 (4 USD) et 12 000 FC (6 USD) selon la qualité.

Cette situation est la conséquence non seulement des pluies régulières dans la région, mais aussi de l’insécurité dans les zones d’évacuation de ces produits champêtres indiquent les vendeurs.

« Il y a hausse de prix parce que ceux qui nous approvisionnent en cossette de manioc craignent de se rendre dans leurs champs. Celui qui parvient d’y aller nous vend à un prix élevé, c’est ainsi que de notre côté nous haussons le prix », affirme une marchande à Beni.

Et d’ajouter :

« Nous achetons un plastic à 20 000Fc (10 USD). Avant nous vendions à 80 000 Fc (40 USD) parce que nous achetions à un prix abordable.  Ce n’est même pas à cause de la saison pluvieuse. Seule la crainte de se rendre dans le champ pour les cultivateurs. Il y a maintenant incompréhension avec nos clients. Il n’y a pas de vente ces jours, nous souffrons beaucoup. »

Une situation qi réduit l’ambiance habituelle sur les étals de cossettes de maniocs. Ce qui réduit également les activités des meuniers qui ne dépendent que de la fréquence d’achat de cossettes de manioc, a fait savoir un d’eux qui ne fait que se tourner les pouces depuis le matin.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner