Alignement du cuivre sur la liste des substances stratégiques en RDC : une erreur stratégique, selon Professeur Kitoko

Le professeur Willy Kitoko, ancien ministre des Mines estime que l’alignement du cuivre sur la liste des substances stratégiques en RDC est un « danger que court le pays». 

 Dans une déclaration faite le lundi 24 janvier à la presse à Kinshasa, le professeur Willy Kitoko est revenu sur l’une des décisions prises lors de la 37eme réunion du Conseil des ministres du vendredi 21 janvier, notamment celle « d’aligner le cuivre sur la liste des substances stratégiques en RDC comme le sont déjà le cobalt, le germanium et le coltan.   

Le ministre honoraire des Mines recommande ainsi au gouvernement l’application des propositions faites jadis pour assainir le secteur minier concernant l’artisanat en protégeant le secteur. 

 « Il faut se rappeler que, lorsqu’on avait déclaré le Cobalt stratégique, les miniers avaient refusé, presque de suivre cette décision. On est passé d’un taux de 2.5 pour les redevances minières à un taux de 10%. Donc, la plupart des sociétés avaient réagi et fermé presque leurs sociétés », a noté l’ancien ministre des Mines. 

Il justifie sa crainte :  

« Aujourd’hui, si on veut que le cuivre soit une puissance stratégique, il faudrait payer trois fois plus que ce qu’on paye aujourd’hui, comme redevance minière. Ce qui ne sera pas acceptable pour plusieurs sociétés. Quant aux autres dossiers, il faut dire que, la ministre des Mines, lors de la remise et reprise, a eu tous ces dossiers de sauvegarde des substances stratégiques, le projet de lithium, le projet des centres de négoce et même le projet de l’assainissement de l’artisanat. Hélas, elle n’a appliqué aucun de ces projets », a conclu le professeur Willy Kitoko. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner