Nord-Kivu : psychose à Rugari après combats entre l’armée et des présumés rebelles du M23

Une psychose s’observe au sein de la population de Rugari-centre ce mercredi 26 janvier. Toutes les activités sont paralysées dans cette cité du Nord-Kivu.  

Les responsables d’écoles ont dû renvoyer les élèves à la maison et le trafic routier Goma-Rutshuru est de temps en temps interrompu à partir de Rugari-Centre par l’armée. 

La population de Rugari, elle, est dans l'expectative et craint que la situation ne dégénère. 

Le chef de groupement de Rugari, que Radio Okapi a rencontré mercredi, parlait d’une situation confuse.   

Cette situation fait suite aux opérations d’offensives enclenchées par les Forces armées de la RDC, dans cette localité située à environ 35 kilomètres au nord de Goma, dans le territoire de Rutshuru, contre les présumés rebelles du M23 qui ont attaqué depuis deux jours, les positions de l’armée, à Nyesisi et Ngugo, à 13 km au nord-est de Rugari.  

Les assaillants se seraient retranchés vers Ngugo, après l’attaque de la position FARDC de Nyesisi, dans le groupement Gisigari, la nuit de lundi 24 à mardi 25 janvier, d’après plusieurs sources dans la région. 

L’attaque aurait fait des blessés et des morts dans les rangs de l’armée et aurait causé un déplacement massif des populations d’au moins sept villages des deux groupements riverains du Parc national des Virunga. Il s'agit notamment des villages Nyesisi, Ruhanga, Ngugo, Ndondi, Mugwata, Butaka et une partie de Kigarama. 

Les habitants ont fui, les uns, vers la paroisse de Rugari et d’autres ont trouvé refuge à Kabaya et Kanombe, près de la base militaire de Rumangabo, dans le groupement de Gisigari. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner