Une centaine de jeunes de l’Ouganda, de la Tanzanie, du Rwanda et de la RDC échangent sur la paix à Goma


Une centaine de jeunes venus du Rwanda, de l’Ouganda, de la Tanzanie et de la RDC se sont réunis à Goma, depuis lundi 24 janvier avec l’appui de la Fondation Konrad-Adenauer et Pole Institute. 

Appelés « Jeunes acteurs de paix et de stabilité », ils doivent, après cinq jours d’atelier, parvenir à tisser des connexions durables entre eux, partager de bonnes pratiques et dialoguer sur les questions liées au développement dans la sous-région des Grands Lacs. 

Pour le Directeur de programme à Pole Institute, Isaac Mutchele, les outils mis à la disposition des jeunes participants pour atteindre ces objectifs tournent autour de leur capacitation, en vue de dialoguer autour de la paix, avec les autorités de leurs pays respectifs : 

« Les jeunes sont, en plus d’être victimes, ils sont aussi auteurs d’actes de violence. C’est la raison pour laquelle qu’on est en train de voir comment les renforcer, comment les appuyer pour qu’ils voient, dans la mesure du possible, comment ils peuvent contribuer à leur protection. Mais aussi construire en se désolidarisant des groupes armés qui les utilisent pour déstabiliser leurs communautés ».

Isaac Mutchele affirme qu’il y a des activités de formation pour notamment renforcer leurs capacités et envisager comment ces jeunes peuvent appuyer leurs actions de plaidoyer, et des activités de construction de la paix qu’ils planifient et organisent dans leurs pays. 

« Mais, beaucoup plus leur donner des opportunités de se rencontrer, d’échanger mais aussi d’appuyer leurs rencontres de dialogue ou d’échanges avec les autorités au niveau de la région des Grands lacs », a-t-il indiqué. 

Cette conférence internationale des jeunes se clôture vendredi 28 janvier prochain. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner