Lutte contre la criminalité au Nord-Kivu : le gouverneur pour la « mutualisation des stratégies » avec les provinces et pays voisins

Le gouverneur de province du Nord-Kivu, lieutenant général Constant Ndima Kongba appelle à la « mutualisation des stratégies sécuritaires avec les provinces voisines ainsi qu’avec les pays voisins tels le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi ».  

L’objectif de cette démarche est de juguler la « criminalité » croissante imposée par un réseau transfrontalier de bandits présumés qui opèrent dans la région. 

Le lieutenant général Constant Ndima Kongba répondait à cette préoccupation,  lors la présentation à la presse, d’un groupe des présumés assassins de l’ambassadeur de l’Italie ainsi que de l’homme d’affaire, Simba Ngezayo. 

Pour le gouverneur du Nord-Kivu, ce réseau s’illustre par des kidnappings, des braquages de véhicules et de personnes, des braquages de convois humanitaires ainsi que d’autres activités criminelles menées en plein jour à Goma et dans les pays voisins. 

 « Que ce soit ailleurs, nous allons collaborer avec les services de sécurité, que ce soit au Sud-Kivu, au Maniema, en Ituri, même avec nos amis d’à côté au Rwanda et en Ouganda pour qu’ensemble on mette cet effort-là, pour mettre hors d’état de nuire ces bandits-là, ces criminels qui endeuillent notre population, notre province, qui endeuillent la RDC, pour ainsi donner la paix à notre population qui en a beaucoup besoin », a indiqué le gouverneur de la province du Nord-Kivu. 

Le lieutenant général Constant Ndima appelle la justice à accompagner les forces de sécurité dans la lutte contre la criminalité. 

« Je lance un appel à la justice pour qu’elle fasse diligence, d’accompagner la police, d’accompagner nos services de sécurité, d’accompagner l’armée dans ce genre de traques. C’est elle qui doit être notre bras séculier dans ces traques de ces hors-la-loi, dans ces traques des criminels qui nous endeuillent», a martelé, l’autorité provinciale. 

De plus en plus, des voix s’élèvent pour décrier l’insécurité à Goma et ses alentours. Des bandits armés qui opèrent à des heures de nuit, pénètrent dans les habitations pour cambrioler et prendre des objets de valeur sur les passants, dénoncent la société civile locale ainsi que certains notables. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner