Tanganyika : des marchands de Kongolo invitent l’Etat à construire un marché public pour la population

Les marchands et marchandes ont marre des tracasseries de services de l’Etat et de propriétaires de parcelles à Kongolo, territoire situé à 390 kilomètres au Nord-ouest de Kalemie dans la province du Tanganyika. Ils indiquent que les deux marchés de Kongolo sont implantés dans des parcelles de particuliers. Le comité des marchands et marchandes de marchés locaux ont appelé jeudi 27 janvier les autorités à doter la population d’un marché public devant répondre à ses besoins. 

Les marchands et marchandes de Kongolo ont exprimé ce besoin  après avoir rencontré le ministre provincial de l’intérieur. 

Cette demande avait été renouvelée au cours de la dernière visite de travail du ministre provincial, Dieudonné Kamona, effectuée en début  de  janvier. 

 Selon le président des marchés de Kongolo,  Espérant Muyumba, Kongolo compte deux marchés. L'un fonctionne dans la parcelle de la Poste et l’autre sur le terrain qui abrite le  bâtiment de la SNCC. 

 « Nous n’avons pas de toilettes et pourtant nous payons des taxes.  Un mois des recettes bloquées suffit pour construire des toilettes. Il y a des gens qui ont déjà mis 20,  30 ans dans ces marchés. Mais ils doivent aller où ? Parce que les propriétaires menacent. En principe, les marchés doivent avoir leurs terrains propres. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités », a- t- il déploré.  

Le ministre provincial des Infrastructures a posé le 23 décembre 2019, au cours d’une mission de travail,  la première pierre pour la construction d’un marché public à Kongolo dans le Bloc Kizito. Depuis, les travaux tardent à démarrer.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner