Kasaï-Oriental: l’installation d’un nouveau chef de groupement suscite une vive tension dans la localité de Dilunga

Une vive tension a régné samedi 5 février dans la localité Dilunga, du groupement de  Bakua Bowa, dans le territoire de Katanda, à plus ou moins 20 km de la ville de Mbuji-Mayi. D’après les sources sur place, la population s’opposait à l’investiture du chef d’un nouveau groupement crée après le découpage territorial de l’ancien groupement de Bakua Bowa.

Des hommes portant de bandeaux rouges sur la tête et munis des projectiles avaient érigées plusieurs barricades sur la route principale qui mène vers la centrale hydro électrique de Tshiala, ont rapporté des témoins.

L’entrée dans la localité était bloquée, seule la sortie était autorisée et des coups de feu ont été entendus.

Certaines sources ont indiqué que ces villageois accusent les autorités d’avoir attribué plusieurs localités au nouveau groupement. Parmi ces localités, certaines sont réputées riches en pierres précieuses.

Contacté par Radio Okapi, le ministre provincial de l’intérieur promet d’examiner cette question dès lundi prochain.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner